Blog

Accueil  /  Presse   /  Article Paris Normandie

Article Paris Normandie

Quel est le concept de votre entreprise ?
Thierry Langlois : « L’Atelier 5 propose à ses clients des vêtements sur mesure et personnalisé. De plus, nous nous déplaçons au bureau ou au domicile des acheteurs. Il y a bien longtemps, les tailleurs venaient à domicile. Pour moi aujourd’hui, c’est important d’aller au-devant du client, c’est plus convivial. Tout est fait pour que le client prenne plaisir à se vêtir. »
Comment ça fonctionne ?
« La première étape, c’est la prise de rendez-vous par le client. Ça nous arrive de démarcher, lorsqu’on a de nouveaux tissus. On va ensuite chez lui, on explique le concept et on prend ses mesures. Il y en a une quinzaine en tout. On procède à l’essayage avec des vêtements types et on définit les altérations à apporter au vêtement. Puis, on passe à l’atelier où le client choisit chaque composant de sa future tenue. Tout est transmis par internet à un atelier de fabrication européen. La livraison s’opère au bout de 4 à 5 jours. »
La personnalisation du produit, c’est vraiment votre marque de fabrique ?
« Il y a de réelles attentes de ce côté-là. On sait que l’homme n’est pas un amoureux du shopping. On l’aide à devenir styliste de ses propres vêtements. Les clients se prennent au jeu et signent même leur costume. Il n’y a pas d’étiquette à mon effigie. »
A qui s’adressent vos collections ?
« Nos vêtements s’adressent aux hommes qui ont envie d’avoir une bonne silhouette. C’est un compromis avec le confort. Le but c’est d’avoir de l’allure et de l’élégance. On gère aussi les cérémonies. »
Vous avez fait le choix de ne pas avoir de boutique, ça ne vous gêne pas ?
« Le réseau boutique ne convient pas à mon état d’esprit. Ma vitrine, c’est internet. Par ailleurs, j’évite les charges. Ça me permet d’être compétitif en termes de prix. Il faut compter 490 € minimum pour un costume, ce qui correspond à une moyenne gamme. »
Comment se porte votre entreprise aujourd’hui ?
« L’entreprenariat n’est pas un long fleuve tranquille mais il mérite d’être vécu. C’est rentable. Je cherche à avancer, à m’étendre en France. Je suis en pleine phase d’expansion dans les 300 km autour de Rouen. Notre bonheur : voir le client ravi. »

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.